Spectacles / Shows

 

Plusieurs spectacles sont disponibles, actuellement à l'affiche ou en en cours de répétition :

 

Several shows are available, now produced or in the course of rehearsal:

 

 

 

 

 

Procès Verbal, Méfaits & Autres Bavures

 

"Elle m’a donné son nom. Elle disait s’appeler Max.  Je voulais en savoir plus.  Un surnom androgyne pour une poule de luxe, ça faisait monter l’excitation en moi.  J’en bavais pour elle.  Je voulais l’impressionner en lui faisant étalage de mon savoir faire. Je lui parlais des capacités de l’homme à contrôler ses orgasmes pour le seul plaisir de la femme.  Pour faire monter  l’acte en puissance.  Elle m’écoutait religieusement. Dangereusement.  Elle m’a dit que Max était le diminutif de Maximilien et qu’elle était un homme. Elle tenait à ce que je le sache.  J’ai eu la honte de ma vie.  Fallait pas que les potes le sachent."

 

 

  Le Cri de la Chenille


"Je prends les commandes. Je suis à bord d'un hydravion. Des forêts clairsemées. Des arbres modestes et pourtant centenaires. Je vois le visage buriné de mon père. Il me sourit. Il me dit que l'hiver prochain, il m'emmènera à la pêche aux petits poissons des chenaux. Il fera un trou dans la glace. Et nous resterons là. Assis. A ne rien dire. A partager ce moment. Seuls au monde."

 


rends les commandes. Je suis à bord d’un hydravion. Des forêts clairsemées. Des arbres modestes et pourtant centenaires. Je vois le visage buriné de mon père. Il me sourit. Il me dit que l’hiver prochain, il m’emmènera à la pêche aux petits poissons des Chenaux. Il fera un trou dans la glace. Et nous resterons là. Assis. À ne rien dire. À partager ce moment. Seuls au monde. […] " 

"Je prends les commandes. Je suis à bord d’un hydravion. Des forêts clairsemées. Des arbres modestes et pourtant centenaires. Je vois le visage buriné de mon père. Il me sourit. Il me dit que l’hiver prochain, il m’emmènera à la pêche aux petits poissons des Chenaux. Il fera un trou dans la glace. Et nous resterons là. Assis. À ne rien dire. À partager ce moment. Seuls au monde. […] " 

  Mort à l'Espion

 

"Parce que je suis de la couleur des murs.
Je me fonds dans la masse.
Je suis
l'Espion aux multiples identités.
L'Espion perdu à Bangkok.
Dans les méandres des bidonvilles.
Celui qui ment et tue lorsqu'il le faut."

 


  La Porte 444

 

"Je cherche la douceur de l’anodin pour envelopper la rigueur rugueuse, amère parfois, de l’obligation intempestive, barrage de logique fabriquée, contre les flots de création primordiale, déviant de son cours naturel, l’enfance de l’Art, pointant sa plume vers l’horizon."